Rémi Le Gall

icone_homme

Thèmes de recherche

  • Microéconomie des organisations
  • Économie des dispositifs de vérification de l'information
  • Économie de la protection sociale

Parcours

Associé au CEET depuis 2017, j’ai participé au projet de recherche CAMPUS, financé par la fondation d’entreprises CIGREF, destiné à expérimenter la réduction de l’intensité de la surveillance électronique des salariés d’un centre d’appels sous-traitant.

En 2018, j’ai soutenu ma thèse de doctorat en sciences économiques intitulé « L’économie des dispositifs de vérification de l’information : une approche expérimentale » au sein du laboratoire ERUDITE (EA 437) de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et de l’Université Paris-Est Créteil. Les travaux issus de ma thèse s’inscrivent dans le champ de l’économie des organisations et étudient plus particulièrement les dispositifs de surveillance et de contrôle qui permettent d’appliquer les systèmes d’incitations monétaires ou non monétaires, notamment au sein des relations d’agence. Au cours de trois expérimentations, l’idée générale était de faire varier le paramétrage de ces dispositifs pour explorer la boîte noire de leurs effets sur les comportements des agents dans les organisations productives.

J’ai également investi le champ de recherche du traitement contemporain de la question sociale. J’ai notamment participé à des recherches collectives sur les effets des pratiques d’accompagnement social.

Principales publications