Connaissance de l'emploi #148

Le retour à l'emploi diminue-t-il avec l'âge ? Le cas des travailleurs âgés en Grande-Bretagne

13 juin 2019

Kadija Charni

En matière d’emploi des seniors, la France comme la Grande-Bretagne restent en retard sur leurs voisins européens. Selon l’OCDE, le taux d’activité des 55-64 ans en 2017 atteint 50% en France et 64% en Grande-Bretagne, contre 76% pour la Suède[1]. L’objectif d’accroître le taux d’emploi des seniors soulève la question de leur retour à l’emploi en cas de chômage. À partir des données issues des enquêtes emploi anglaises, ce Connaissance de l’emploi tente de déterminer si le faible taux de réemploi des seniors est dû à leur âge.

Les résultats montrent que la variable d’âge est effectivement un facteur important dans le retour à l’emploi des seniors si bien que les chances de retrouver un emploi diminuent à mesure que les travailleurs vieillissent. Ceci peut être en partie attribuable à des différences de comportement des entreprises en fonction de l’âge des candidats à l’embauche. Une simulation de la durée passée au chômage, basée sur l’âge, soutient le rôle clé de ce facteur dans l'écart de durée de chômage entre les seniors et le reste de la population active.


[1] Source : OCDE (2018), disponible https://data.oecd.org/fr/emp/taux-d-emploi-par-groupe-d-age.htm#indicator-chart