Mathilde Provansal

Mathilde Provansal

Thèmes de recherche

  • Violences de genre
  • Travail et emploi artistique
  • Formation artistique
  • Art contemporain

Parcours

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégée de sciences économiques et sociales, j’ai soutenu un doctorat de sociologie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en novembre 2019. Intitulée « Artistes mais femmes. Formation, carrière et réputation dans l’art contemporain », ma thèse interroge le paradoxe de la sous-représentation des artistes femmes aux plus hauts niveaux de la hiérarchie artistique alors qu’elles sont majoritaires dans les formations artistiques et qu’elles représentent presque la moitié des plasticien.ne.s en France. La thèse rend compte des processus sociaux défavorables aux carrières artistiques féminines dans l’art contemporain et des ressorts qui permettent de réussir malgré tout.

J’ai reçu le prix de doctorat de l’Observatoire nationale de la vie étudiante (Prix Louis Gruel).

J'ai reçu le prix de thèse Valois jeunes chercheuses et chercheurs décerné par le ministère de la Culture.

Depuis le 1er octobre 2020, je réalise un post-doctorat à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et au sein de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux, sur les violences de genre dans les écoles d’art.

Principales publications

  • Artistes mais femmes. Enquête dans l’art contemporain (à paraître)
    Projet de publication accepté par le bureau éditorial de ENS Éditions.
  • 2019, Artistes mais femmes. Formation, carrière et réputation dans l’art contemporain, Thèse de doctorat en sociologie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 2020, « Comment « faire la différence » ? La fabrique des inégalités de sexe, de classe et de race à l’entrée des beaux-arts », Agone, n°65, octobre 2020 (à paraître).
  • 2018, « Carrières des plasticiennes sous contrainte des normes de genre des intermédiaires », in Sylvie Octobre et Frédérique Patureau (dir.), Normes de genre dans les institutions culturelles, ministère de la Culture et de la Communication, DEPS, Les Presses de Sciences Po, Paris, 2018, pp. 61-74. 
  • 2016, « Au-delà de la vocation artistique : un recrutement sexuellement différencié des candidat.e.s à une carrière de plasticien.ne ? », Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE, n°42, mis en ligne le 22 octobre 2016, consulté le 28 février 2020. URL : https://journals.openedition.org/edso/1821
  • 2015, « Des cheffes orchestrent le travail. Un regard sociomusicologique. Entretien avec Hyacinthe Ravet », Picaud Myrtille, Provansal Mathilde, Transposition. Musique et sciences sociales, n°5, mis en ligne le 01 décembre 2015, consulté le 28 février 2020. URL : https://journals.openedition.org/transposition/1241
  • 2014, « Les stars de l’art contemporain. Notoriété et consécration artistiques dans les arts visuels (Paris, CNRS Éditions, 2013). Note de lecture sur l’ouvrage d’Alain Quemin », Sociologie du travail, vol. 56, n°4, pp. 525-527.

Diffusion de la recherche (presse)

  • 2019, « Art contemporain : pourquoi la cote des femmes artistes décolle enfin », citations d’extraits d’une interview réalisée par Yves Deloison, L’Express, 23 décembre 2019.
  • 2019, « Être artiste et mère, une émancipation à conquérir », citations d’extraits d’une interview réalisée par Magali Lesauvage, Le Quotidien de l’Art, 5 décembre 2019.
  • 2018, « De l’école à la galerie, pourquoi les jeunes artistes s’évaporent-elles ? », citations d’extraits d’une interview réalisée par Samuel Belfond, Manifesto XXI, 15 décembre 2018.