Jules Simha

 

icone_homme

Dernières publications

  • « Qui sont les évaluateurs d’expérimentation sociales ? », SociologieS, Dossier : les (non-)professionnels de l’évaluation, à paraître en 2016.
  • « L’expérimentation dans l’action publique : Usages, pratiques et jugements des acteurs », Travail et Emploi, n°135, juillet-septembre 2013, avec Bureau M.-C., Sarfati F. et Tuchszirer C.
  • « La confrontation de deux instruments d’action publique : territorialiser la formation professionnelle », Economies et Sociétés, tome XLVII, n° 5, mai 2013.
  • « Formation et territoires : les contraintes d’une construction partenariale », Formation et Emploi, n°123, juillet-septembre 2013.

Jules Simha est chercheur post-doctoral au Centre d’études de l’emploi et du travail (CEET). Il a réalisé une thèse de sociologie centrée sur les « expérimentations sociales », un dispositif d’évaluation des politiques publiques développé en France à partir de la deuxième moitié des années 2000. En mobilisant un matériau diversifié (observation participante, entretien, questionnaire, base de données), et en croisant trois sociologie (sociologie de l’action publique, sociologie économique et sociologie politique de l’expertise), il souligne les effets et usages, parfois détournés, des expérimentations sociales du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse aux échelles locales et nationales de l’action publique. Il s’est ainsi intéressé aux positions occupées par les acteurs dits « évaluateurs », ou à l’utilisation des expérimentations sociales comme opportunité pour imposer une norme méthodologique dans l’évaluation des politiques publiques.

Il participe également à une recherche collective consacrée aux politiques sociales locales, et plus particulièrement à l’articulation des politiques sociales et des politiques d’emploi aussi bien au niveau des guichets qu’à celui de la conception des dispositifs.

Publications

Thèse de doctorat de sociologie

Les expérimentations sociales en France. Une sociologie de l’évaluation des politiques publiques, Thèse de doctorat en sociologie, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 479 p, 2015.

Chapitres d’ouvrages collectifs

« La Région face à la territorialisation de ses politiques publiques », in Béthoux E. et alii (dir.), Emploi, compétences et relations professionnelles : les régulations de la relation salariale en questions, Octares, 2014, pp. 251-263

« Les territoires impensés de la territorialisation francilienne », in Bresson M., Colomb F., & Gaspar J.-F., Les territoires vécus de l’intervention sociale, Presses Universitaires du Septentrion, 2014, avec Tuchszirer C.

« Les postures de l’évaluateur. Pour une approche pragmatique de l’expérimentation sociale », in Stroobants M. (dir.), Mesures et démesures du travail, Presses de l’Université libre de Bruxelles, Bruxelles, 2012, avec Bureau M.-C., Sarfati F. et Tuchszirer C., pp. 101-111.

Autres articles

« Chronique d’une recentralisation : le Fonds d’expérimentation pour la Jeunesse », Connaissance de l’Emploi, CEE, avec Sarfati F., mars 2013

« La difficile construction d'une politique de formation territorialisée en Île-de-France », Connaissance de l’Emploi, CEE, avec Tuchszirer C., août 2012

« L’évaluateur au travail », Cahier du Lise n°6, 2012, avec Bureau M.-C. Sarfati F. & Tuchszirer C.