Ruggero Iori

photo Ruggero Iori

Publications récentes

  • Ruggero Iori, 2019, « L’individu d’abord ? Les enseignements professionnels dans les formations d’assistantes sociales en France et en Italie », Revue d’Anthropologie des connaissances, n°1, vol. 13.
  • Ruggero Iori, 2018, « À la recherche de la profession perdue ? L’évitement du politique dans la formation d’assistant-e de service social », Savoir/Agir, n° 43, avril, p. 23-30.
  • Ruggero Iori, 2017, « Entre universitarisation et « professionnalisation »: la formation des assistant-e-s de service social en France et en Italie », Formation Emploi. Revue Française des Sciences Sociales, n° 138, p. 39-158.
  • Ruggero Iori, 2016, « Des « héritières » dans la formation d’assistante de service social ? Aspiration au travail social et reclassement », Revue Française de Pédagogie, VARIA, n° 195, p. 37-50.
  • Ruggero Iori (avec le collectif TMTC), 2015, « L’horizon vertical de la recherche. La socialisation de laboratoire des apprentis chercheurs en sciences sociales », Socio-logos, Revue de l’AFS, n° 10, juin [En ligne : https://socio-logos.revues.org/2975 ]

Parcours

Ruggero Iori est post-doctorant au CEET à partir de la rentrée 2019, où il mène une recherche sur la reconfiguration du métier de sage-femme.

Il a soutenu une thèse de doctorat en sociologie le 6 juillet 2018, intitulée « À l’école du travail social. Une sociologie comparée des formations d’assistantes sociales en France et en Italie », sous la direction de Laurent Willemez et Sandrine Nicourd, La thèse a obtenu une mention spéciale au 28e prix de l’Observatoire de la vie Etudiante (2019).

Anciennement ATER à l’UVSQ et à l’IUT de l’Université Paris Descartes (département Carrières sociales), il enseigne actuellement à l’UVSQ auprès des étudiant.e.s en licence et en master.

Il est actuellement membre associé du Laboratoire Printemps (UMR 8085, CNRS/UVSQ).

Il est qualifié aux fonctions de maître de conférence en section 19 (Sociologie), 04 (Science Politique) et 70 (Sciences de l’éducation)

En savoir plus + Voir sa page sur le site du Printemps

Principales publications

Ruggero Iori, 2018, « À la recherche de la profession perdue ? L’évitement du politique dans la formation d’assistant-e de service social », Savoir/Agir, n° 43, avril, p. 23-30. Savoir/Agir, n° 43, avril, p. 23-30.

Ruggero Iori, 2017, « Entre universitarisation et « professionnalisation »: la formation des assistant-e-s de service social en France et en Italie », Formation Emploi. Revue Française des Sciences Sociales, n° 138, p. 39-158.

Ruggero Iori, 2016, « Des « héritières » dans la formation d’assistante de service social ? Aspiration au travail social et reclassement », Revue Française de Pédagogie, VARIA, n° 195, p. 37-50.

Ruggero Iori (avec le collectif TMTC), 2015, « L’horizon vertical de la recherche. La socialisation de laboratoire des apprentis chercheurs en sciences sociales », Socio-logos, Revue de l’AFS, n° 10, juin [En ligne : https://socio-logos.revues.org/2975]

Ruggero Iori, Hélène Baillot et Isaline Bergamaschi, 2015, « Divisions of labor and partnership in Transnational Social Movements: observations of North-South and South-South interaction at the World Social Forum » in Siméant Johanna, Pommerolle Marie-Emmanuelle, Sommier Isabelle (dir.), Observing protest from à place: The World Social Forum in Dakar (2011), Amsterdam University Press, p. 115-135.

Ruggero Iori, Sandrine Nicourd, 2014, « La construction des discours vocationnels comme support de légitimité dans le champ de l’intervention sociale », Vie Sociale, vol. 8, n. 4, pp. 101-112.