Les enseignant.e.s chercheur.e.s du CEET sont au coeur du débat

  • Nicolas Roux

    Nicolas Roux

    Les salariés précaires à la lumière de la crise
    Nicolas Roux travaille depuis de nombreuses années sur les travailleurs précaires. Son constat : l’importance numérique et la diversité des salariés précaires, ces travailleurs qui sont installés sur le long terme dans l’emploi discontinu, ont été mis en lumière par la crise CoVid. Un des effets positifs attendus de cette crise pourrait donc être de favoriser une prise en compte adaptée de ces travailleurs, jusqu’ici souvent invisibles et oubliés des politiques publiques.
  • Mathilde Guergoat-Larrivière

    Mathilde Guergoat-Larivière

    Télétravail, l’envers du décor
    En économie aussi on mesure les effets de la massification sans précédent du télétravail depuis le premier confinement. Si certains aspects positifs sont mis régulièrement en avant, qu’il s’agisse de bénéfices pour les travailleurs ou pour leurs entreprises, il ne faut pas en minimiser la part délétère, notamment pour certains salariés…
  • Thérèse Rebière

    Thérèse Rebière

    Les Etats-Unis face à la crise
    Economiste du travail et spécialiste des Etats-Unis, Thérèse Rebière nous explique comment la crise sanitaire et économique se répercute sur la société américaine, dont l’actualité nous révèle toutes les tensions.
  • Claire Vivès

    Claire Vivès

    Ce que l’aide sur les intermittents du travail nous dit de certaines professions
    Les nouvelles aides décidées à l’occasion de ce deuxième confinement touchent en particulier les «permittents», ces travailleurs qui ne sont ni permanents ni intermittents mais qui représentent plus de 2 millions de personnes en France. Ces aides exceptionnelles permettent de faire la lumière sur des professions jusque-là oubliées et souvent laissées de côté dans les réformes.